image

Formation continue 2016 - 2017

Professionnels de l’accompagnement humain, vous savez comme nous l’importance de nous former tout au long de notre vie.
Vous désirez effectuer des démarches de formation focalisées sur des thématiques liées à l’usage de la création dans l’accompagnement humain.

Chaque année nous proposons des ateliers, des séminaires ou des cycles de formation continue brefs ou longs aux professionnels de la santé, de l’art, du champ social ou éducatif ou, bien entendu, de l’art-thérapie.
Vous trouverez dans la démarche de L’ATELIER  le souci d’un cheminement créatif et rigoureux, adapté à différents champs d'intervention: thérapie, santé, lien social, pédagogie, entreprise.

Notre pédagogie est engagée, participante et créative, en cohérence avec le contenu de nos propositions et notre vision de l’art-thérapie.
Comme le thérapeute, le formateur est un passeur, il se garde d’un activisme personnel, de toute intervention interprétative intrusive, des étiquetages ou encore d’une position extérieure voyeuse et distante. Préférablement, il accompagne et soutient les émergences créatrices des étudiants tout en respectant les mystères nécessaires à l'imagination, au désir et à l'unicité de chaque personne ainsi que de chaque transformation existentielle.

Source et fruit de l’expression créatrice il y a un être humain que nous nommons le créant, lancé dans une vie créatrice au-delà des souffrances ou des événements de sa vie.


Programme de l’année


Thématique de l’année 2017 : Regards

image

« Il y a des yeux grands ouverts au secret des yeux fermés »  Yves Bonnefoy

A l’orée du monde et de soi : le regard. Aller à la rencontre du monde, s’entrelacer à lui, offrir regard et attention, manger des yeux, regarder sans voir, taper dans l’œil, voir en profondeur, regarder sans croire qu’on a déjà vu. Et tout ça, ça me regarde !
Alors, les regards, ceux que l’on porte sur le monde, ceux que l’on porte sur l’œuvre des patients, ceux que les patients portent sur leurs œuvres et sur nous, ceux que les œuvres portent sur nous, en nous rendant visible l’invisible, en nous « rendant le visible » (P. Klee).
Voir avec les yeux, avec les mains, avec les yeux ou mains de l’autre, avec le nez, les pieds ; se voir avec le regard de l’autre. Garder, veiller, prendre soin par son regard attentif et attentionné, le regard qui tue du combattant, le regard perdu sans espoir de l’affamé, le regard vide du consommateur de drogue, le regard certain de l’intégriste, le regard scalpel du scientifique, le regard de rapace du financier,… tant de regards.

"Quoi que je dise, 
cela ne veut rien dire 
si ça ne vous incite pas 
à compléter mes idées par les vôtres". 
Robert Filliou